Mon panier d'achatMon compte
Rechercher
AccueilVisitez notre page Facebook

Les fiancés du Rhin

ISBN: 978-2-89431-419-7
Marie-Bernadette Dupuy
Roman
140 X 215 mm (5,5 X 8,5 po)
Janvier 2010
Format E-pub ePOP
21,99 $
Format PDF PDF
21,99 $

Résumé du livre

Johann Kaufman, propriétaire terrien, est veuf et sans enfant. Il s'apprête à épouser sa secrétaire, Clémence, maman de la jeune Noëlle. Mais Martha, l'acariâtre mère de Johann, mènera dès lors une vie infernale à celles qu'elle considère comme des intruses. Quelques années plus tard, Noëlle, devenue une magnifique femme, rencontre un Allemand, Hans. Rapidement, ils se fiancent. Or, dès la déclaration de la guerre, le jeune homme doit rejoindre son pays, de l'autre côté du Rhin, frontière naturelle entre la France et l'Allemagne. Lorsque l'évacuation de l'Alsace est déclarée, Johann Kaufman conduit son épouse et leur fils de quatre ans dans le sud de la France. Quant à elle, Noëlle décide de suivre Hans et de vivre en Allemagne.

Or, juste avant leur départ, Hans est roué de coups par des fervents patriotes avinés. Débute alors pour la jeune femme un enfer. Séquestrée et privée de nourriture par Martha, elle doit apprendre à lutter et à espérer, priant que Hans soit encore en vie. Délivrée par un des employés du domaine en flammes, Noëlle n'a plus qu'un but en tête : accoucher de l'enfant qu'elle porte et quitter ce lieu où elle a tant souffert. Elle se réfugie chez les parents de Clémence, les Weller, qui exploitent une fromagerie. Protégée, la jeune femme met au monde Anna, en mai 1940.

Puis, lorsque l'armée allemande passe à l'offensive, Noëlle se retrouve à nouveau seule. La sage-femme qui l'a accouchée l'aidera alors à rejoindre Paris, où son frère les accueille. Noëlle peut enfin élever sa fille dans une certaine tranquillité. Mais un soir, dans une rue de Paris occupé, elle rencontre Hans, qui porte l'uniforme. Leur amour se montre plus fort que la guerre et le jeune Allemand décide de déserter. Lorsque la famille qui accueille Noëlle et Anna est arrêtée, car ils sont Juifs, la mère et la fille retournent en Alsace afin de reprendre la fromagerie familiale. Et quand Paris est libéré de l'occupation, le jeune homme rejoint enfin sa femme et sa fillette en Alsace. C'est le temps de tout reconstruire, de s'aimer sans crainte.

Dans Les Fiancés du Rhin, l'auteure à succès Marie-Bernadette Dupuy nous fait découvrir l'Alsace. Ballotée sans cesse au cours des ans entre deux feux, cette splendide région de France a terriblement souffert de ces conflits successifs opposant la France à l'Allemagne. Malgré tout, au fil des siècles, même si la haine et la rancœur ont été à la base de bien des injustices et des crimes, l'amour se moque des frontières.
______________
The Fiancés of the Rhine
Landowner Johann Kaufman is a childless widow who is on the verge of marrying Clémence, his secretary and mother of young Noëlle. Johann’s mother, Martha, a cantankerous woman, resents the arrival of these two ‘intruders’ and vows to make their lives a living hell. Years later, Noëlle has become a magnificent young lady and meets Hans, a German man. They quickly become engaged but Hans must leave for his country when war is declared. The evacuation of Alsace forces Johann to take his wife and four year-old son to the South of France. Noëlle decides to follow Hans and live in Germany, on the other side of the Rhine, France and Germany’s natural boundary. 

Prior to their departure, a group of inebriated fervent patriots savagely beat up Hans and Noëlle’s life changes drastically thereafter. Sequestered and deprived of food by Martha, the young woman learns how to fight and live on hope, praying that Hans is still alive. Her fate changes after being saved from the burning estate by an employee. Noëlle’s immediate wish is to find a safe haven where she can give birth to the child she is carrying and she finds refuge with her mother’s parents, the Weller family. The young woman gives birth to Anna in May, 1940.

Noëlle once again finds herself alone when the German army engages in offensive operations but, with the help of her midwife, she manages to join her brother in Paris. There, she hopes to raise her daughter in relative tranquillity. One evening, in the German occupied streets of Paris, Noëlle happens upon Hans. Their love is stronger than any war and Hans decides to desert the army. When the Jewish family giving refuge to Noëlle and Anna are arrested, the mother and daughter return to Alsace to reclaim the family cheese business. And when Paris is liberated, Hans finally joins his wife and young daughter in Alsace. Time has finally come to rebuild and to love without fear.

Throughout The Fiancés of the Rhine, successful author Marie-Bernadette Dupuy allows us to discover the beautiful and strategically positioned Alsace region which suffered greatly over the years due to constant conflicts between France and Germany. But love has no boundaries and snubs the underlying hatred and resentment behind centuries of crime and injustice.
 

Biographie de l’auteur
Marie-Bernadette Dupuy

Liste des livres de l'auteur
Marie-Bernadette Dupuy

Roman, 2017, 616 pages.
Roman, 2017, 632 pages.
Roman, Roman-vérité, 2015, 320 pages.
Roman, Roman-vérité, 2003, 284 pages.
Roman, 2013, 624 pages.
Roman, 2014, 576 pages.
Roman, 2011, 656 pages.
Roman, 2017, 216 pages.
Roman policier, 2006, 320 pages.
Roman, 2004, 434 pages.
Roman, 2007, 634 pages.
Roman, 2005, 606 pages.
Roman, 2008, 656 pages.
Roman, 2004, 250 pages.
Roman policier, Couche-tard, 2012, 344 pages.
Roman policier, Couche-tard, 2013, 376 pages.
Roman policier, Couche-tard, 2013, 328 pages.
Roman policier, Couche-tard, 2014, 448 pages.
Roman, 2010.
Roman, 2017, 600 pages.
Roman, 2016, 608 pages.
Roman, 2016, 624 pages.
Roman, 2009, 650 pages.
Roman, 2011, 728 pages.
Roman, 2007, 562 pages.
Roman, 2012, 640 pages.
Roman, 2002, 380 pages.
Roman, 2012, 672 pages.
Roman, 2010, 638 pages.
Roman, 2005, 200 pages.
Roman, 2009, 792 pages.
Roman, 2014, 640 pages.
Roman, 2013, 541 pages.
Roman, 2015, 536 pages.
Roman, 2010, 752 pages.
Roman, 2008, 646 pages.
Roman, 2007, 416 pages.